En suivant le planning de la rénovation, la prochaine étape est celle de la réalisation de toit-terrasses d’évacuation des eaux de pluie à l'aide de planchers collaboratifs de structure mixte: bois béton.

 

En 2012, le 'Grenelle de l'Environnement' a donné lieu à la mise à plat et à l'impulsion du développement de nouveaux matériaux, de nouvelles techniques et technologies dans le domaine de la construction, basés essentiellement sur l'économie de l'énergie et des matériaux, tout en privilégiant l'utilisation des ressources naturelles.

Après s’être appelé "RAGE" pour : "Règles de l'Art Grenelle Environnement", l'acronyme, un peu moins agressif, est désormais le "PACqTE" pour : "Programme d’action pour la qualité de la construction et la transition énergétique".

Sur le site dédié (http://www.reglesdelart-grenelle-environnement-2012.fr), une mine d'informations, il est possible de faire des recherches par mots clef directement à partir de la page d’accueil.

Entrer une requête avec les deux mots 'bois béton' permet de récupérer des informations 'up-to-date' sur les règles de l'art de la mise en œuvre de ces nouvelles techniques économes.

Pour les planchers mixtes, le lien vers un des documents pdf obtenus est celui-ci: http://www.reglesdelart-grenelle-environnement-2012.fr/sites/default/files/pdf/recommandation-pro-rage-moe-isolation-planchers-mixtes-bois-beton-reno-2015-03_0.pdf

On peut lire que:

"Un   plancher   mixte   bois-béton   constitue   une   réponse   pertinente   
pour  remplir  les  différentes  fonctions  d’un  tel  composant  d’ouvrage.  
Rappelons qu’un plancher bois-béton permet d’utiliser en flexion gra-
vitaire le bois en zone tendue et le béton en zone comprimée avec une
optimisation mécanique et massique." .. // ..

Et que, logiquement:

"Quelle  que  soit  la solution retenue, quel que soit le type de projet neuf ou réhabilitation,
la liaison entre planchers mixtes et murs de contreventement ou sim-
plement  porteurs  verticaux  est  un  point  incontournable  pour  assurer  
la fiabilité du comportement mécanique d’ensemble du bâtiment."

 

Pour la construction des dalles toit-terrasse mixtes, nous avons choisi la solutions de poutres bois connectées à une nouvelle dalle en béton armé avec un coffrage-plancher 'perdu' et une reprise de chainage de la dalle sur les murs de façade d'un coté et d'ancrage des fers par scellement chimique de l'autre.Adaptée

Comme le montre la photo, la réalisation des appuis de la nouvelleDSC_0189

charpente avec renfort de la structure par des poutres en béton nous permet cette réalisation.

 

 

 

 

 

 

Dans cette réalisation, l'utilisation de Béton à Hautes Performances (BHP) à l'aide de cendres volantes de silice (~15%), armé, nous permet de disposer d'une structure de toit-terrasse en bac, hydrofuge, de grande rigidité, légère et connectée au plancher en bois. L'installation des planchers sur des poutres en I contribue de même à la rigidité de l'ensemble ainsi qu'au gain de poids.